Le guide pour acheter le meilleur siège auto

siège auto pas cherIl est impératif de faire voyager un enfant dans un siège-auto adapté à son âge, à son poids et à sa morphologie. La norme européenne distingue cinq groupes de sièges-autos correspondant au poids de l’enfant : 0, 0+, 1, 2 et 3.

Le plus important: le poids de votre enfant

Les 5 groupes de sièges-autos correspondent à des âges approximatifs, mais surtout à des intervalles de poids. 
Utilisez systématiquement le poids de votre enfant comme critère de choix du groupe de siège-auto.

Vérifiez l’homologation

Attention: vous ne devez en aucun cas céder à la tentation d’utiliser un siège ou un coussin de la maison. Bien que plus économique, cette solution est dangereuse et totalement inefficace pour votre enfant. Elle s’apparente à une absence totale de dispositif.

siège bébé homologationLes lits nacelles, sièges et rehausseurs doivent avoir reçu un visa d’homologation qui vous apporte l’assurance d’acheter un équipement répondant aux normes de sécurité édictées par la réglementation européenne pour ce type d’utilisation. Vérifiez donc la présence de l’étiquette attestant que le fabricant a bien obtenu cette homologation. Cette étiquette comporte plusieurs indications.

 

  • La mention « universelle » indique que le produit convient à tous les véhicules.
  • Figure ensuite la gamme de poids des enfants à laquelle est destiné le dispositif (ex : 9 à 26 kg).
  • Entourée d’un cercle, la lettre E signifie qu’il est conforme à la norme européenne.
  • Le nombre qui suit ce marquage correspond au pays qui a délivré l’homologation (2 pour la France).

Le siège-auto Groupe 0 : de la naissance à 9 kg

Votre bébé sera protégé en voyageant dans un siège-auto placé dos à la route, à l’avant ou à l’arrière de la voiture, qui lui offrira une protection maximale en cas de choc frontal.

Sa musculature, notamment au niveau du cou, n’est pas assez développée pour lui permettre de voyager assis. Deux catégories d’équipements homologués sont utilisables :

  • les lits nacelles, disposés parallèlement au dossier de la banquette arrière, sans oublier de fermer le filet anti-éjection. Certains matériels comportent une large ceinture de sécurité passée autour de la taille du nourrisson. Le dispositif doit être fixé par des sangles aux points d’ancrage des ceintures arrières.
  • les sièges-autos dos à la route, où l’enfant est en position semi-allongée, maintenus par les ceintures de sécurité à trois points du véhicule, installés indifféremment à l’avant ou à l’arrière, mais toujours dos à la route.
    Attention, en cas de véhicule doté d’un sac gonflable (airbag) à la place avant passager, le siège doit obligatoirement être disposé à l’arrière, à moins que le sac gonflable ne soit désactivable.

>> Voir les sièges autos groupe 0

Le siège-auto Groupe 0 + : de la naissance à 13 kg

Ce siège-auto est une version surdimensionnée du précédent. Il permet de transporter l’enfant dos à la route, dans une position semi-allongée, et d’éviter ainsi les blessures des vertèbres cervicales en cas de choc frontal. Il doit être installé dans les mêmes conditions que le siège-auto du groupe 0.


>> Voir les sièges autos groupe 0+

Le siège-auto Groupe 1 : de 9 à 18 kg

siège bébé pivotantÀ ce stade de son développement, l’enfant se tient bien assis et peut résister aux forces qui le propulsent vers l’avant lors d’un freinage. Vous allez pouvoir l’installer dans un siège-auto doté d’un harnais (siège baquet) ou dans un siège avec tablette de protection (siège à réceptacle) qui présente l’avantage de pouvoir être fixé aux deux points d’ancrage de la ceinture médiane.

Pour les sièges-autos à harnais, il faut ajuster le harnais à la taille de l’enfant et verrouiller la boucle de sécurité juste au niveau des cuisses.


>> Voir les sièges autos groupe 1

Le siège-auto Groupe 2 (15-25 kg) et Groupe 3 (22-36 kg)

La taille et la corpulence de l’enfant ne lui permettent plus d’être confortablement assis et sanglé dans un siège correspondant au groupe précédent.
Par contre, du fait de sa petite taille, l’enfant ne peut généralement pas encore s’asseoir dans de bonnes conditions de confort et d’équilibre sur la banquette arrière de la voiture.
Il sera plus à son aise installé sur un siège ou un coussin rehausseur qui l’accompagneront jusqu’à ses 10 ans. Le rehausseur permet de positionner correctement la ceinture adulte, passée sous les accoudoirs du rehausseur, et d’éviter ainsi que l’enfant ne passe sous la ceinture. Toutefois, pour les enfants de moins de 10 ans dont la taille le permet, la réglementation en vigueur accepte le port de la seule ceinture de sécurité équipant le véhicule. L’enfant est bien entendu installé à l’arrière de la voiture.


>> Voir les sièges-autos groupe 2 et 3

Le siège-auto combiné

Certains sièges-autos sont homologués pour plusieurs groupes. On les appellent les combinés.

  • Les coques / sièges-autos couvrant les groupes 0, 0+ et 1. Vous pouvez y installer un enfant de 0 à 18kg.


>> Voir les coques / sièges-autos

Les sièges-autos / réhausseurs: Ils couvrent les groupes 1 et 2 (pour des enfants de 9 à 25kg), ou même parfois les groupes 1, 2 et 3 (pour des enfants de 9 à 36kg).

Auteur de l’article : Léa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *